Fabrication additive métallique
Pièces de haute précision et moules à injection

La solution pour vos prototypes et petites séries

Logo Add3D de Precision IMS Fabrication Additive Métallique

Réduction du poids

Dans de nombreux secteurs et pour de nombreuses pièces, l’optimisation du poids est un enjeu majeur. Donc, opter pour  l’optimisation topologique, et les blocs hydrauliques peut répondre à ces défis.

Transmission de calories

Ce qui permet d’évacuer de la chaleur ou d’en apporter. En effet, dans ce secteur l’enlèvement de calories s’appelle le conformal cooling, et la fabrication additive est particulièrement bien adapté à ce procédé.

Gain de temps dans la mise en marché

Accélérez vos phases de prototypages avec la réduction des boucles de développement en passant par la simplification des assemblages. Et ainsi, la fabrication additive vous permet d’optimiser votre temps.

Liberté géométrique et de conception

Des structures lattices, aux nids d’abeilles, la fabrication additive vous offre des possibilités de personnalisation de masse, ce qui est un avantage non négligeable du procédé.

La fabrication additive métallique avec Add3D c'est aussi...

La maitrise complète d'un procédé hybride

Nous avons opté pour ce procédé afin d’allier le pouvoir des technologies de fusion sélective laser à ceux de l’usinage. Donc, vous pourrez obtenir un matériau dense et usiner la surface en cours de fabrication si besoin. 

Un atelier spécifique et dédié

Nous disposons d’un atelier spécifique et adapté en interne. En effet, séparé des autres opérations, notre atelier est organisé de façon à ce que des cellules séparent chaque machines en fonction du matériau employé afin d’éviter tous mélanges de matières.

Pour toute question sur la fabrication additive métallique Add3D, contactez notre spécialiste, Florence

Florence Desravines est experte en fabrication additive. Ingénieur Mécanique, elle est diplômée de l’École supérieure de Mannheim en Allemagne et de l’École de Mines de Nancy. 

Ingénieur pour un leader dans le secteur du pneu en France, de 2014 à 2018, elle était en charge de l’industrialisation de nouveaux procédés et équipements. Par exemple elle a participé à la mise en route d’un atelier de fabrication additive pour le groupe. Elle a été fortement impliquée dans la conception, la fabrication de pièces de haute précision, mais aussi dans la formation en fabrication additive pour des dirigeants internes et externes, des ingénieurs, ainsi que de techniciens/ techniciennes.